Allez viens !


Allez viens, je t’emmène
Loin des villes, loin des plaines
Loin des vils bâtiments
Loin des asiles de ciment

Allez viens, je t’emmène
Loin des satanés mouroirs, des odeurs d’abattoirs
Loin des magasins de marque, des bars à thème
Loin des sols engorgés, des rivières polluées

Allez viens, je t’emmène
Vers un écrin bleuté d’orchidées où décharger ta haine
Vers une forêt de pins où royer ta chienne de vie
Vers une montagne où te prostrer si tu en as envie

Allez viens, je t’emmène
Te ressentir, te décharger, te déchirer, te guerroyer,
Te cambrer et enfin te relever sur un je t’aime oyé
Dessine moi un sourire, dessine moi un animé

Allez viens, je t’emmène au pays du soleil levant
Je vais creuser le sable blanc, te faire un temple
Te faire rouler sur les vagues à plein sang
Te cueillir, te recueillir, t’accueillir pimpante

Allez viens, je t’emmène au son des bols chantants
Au son de la musique de Julie Pietri ou Richard Cocciante
Où je serai là pour danser et dormir ici ou là-bas avec toi
Là à t’affûter ton destin, t’affûter comme une hors la loi

Allez viens, je t’emmène réécrire la constitution
Faire fi du libéralisme d’autan et relever la liberté
Faire face aux discriminations et y relever l’égalité
Faire fi de la compétition et relever la fraternité

Allez viens, je t’emmène
Rejoindre les écolos du lundi
Celleux qui se lèvent tôt pour la vie
Celleux grâce auxquel.le.s le ciel est moins gris

Allez viens, je t’emmène
Rejoindre les véganes du mardi
Qui, avec les poules font mardi gras
En leur proposant un masque de chat

Allez viens, je t’emmène
Rejoindre les laissés pour compte par un mercredi
Les personnes en situation de précarité
Autour d’un vers à deux mains, autour d’un ukulélé

Allez viens, je t’emmène
Rejoindre les personnes victimes du jeudi
Celleux pour qui la vie les a vivement marqué
D’un traumatisme qui revient, ou d’un coup d’épée

Allez viens, je t’emmène
Rejoindre les animaux blessés du vendredi
Les animaux laissés à l’abandon, les animaux
Qui au fond d’un camion funeste attendent de l’eau

Allez viens, je t’emmène
Rejoindre les arbres centenaires du samedi
Suivre à en loucher, les hélicoptères des érables
Et toucher toute étonnée, le mimosas pudica

Quant à dimanche
Retroussons nos manches
Tenons nous ensemble les mains
Et construisons enfin un monde plus gai pour demain.

 

Un 14 juillet candide


C’était tout à coup mais si soudain
Quand mon esprit se posa sur le ciel divin
C’était tout à coup mais si soudain
Que des bébés oiseaux sortaient du nid enfin

Des nuées, des brassées d’oiseaux par dizaines et centaine
Tournoyaient et connaissaient la célébrité
Pendant que les uns déchiraient le drap bleu gemme
D’autres voltigeaient à la conquête des sommets

Quand le confinement vient à nous indisposer
N’oublions pas de voir ce qu’on offre à la nature
Quand le confinement vient nous déposséder
La nature prend vitalité et posture

A.B.

L’expertise de notre humanité


Nous sommes une humanité à part entière
Nous sommes des millionnaires pour s’affairer
Pour se soustraire à un travail pécunier
A un travail que nous n’avons pas rêvé
A se rajouter des charges, des dossiers
Jusqu’à ne plus voir nos chèr.e.s ami.e.s, nos aîné.e.s

Nous sommes une humanité à part entière
Nous sommes des millionnaires du maquillé
A ne pas oser dévoiler nos émotions
A enterrer tout ça si proche d’un grand typhon
Ça nous fout les jetons, les émotions
Comme un avion à réactions

Nous sommes une humanité à part entière
Nous sommes des millionnaires de l’éphémère
A vouloir découvrir chaque matin au lever
Un soleil foisonnant de créativité
Un départ d’oiseaux qui voguent vers l’océan
Un couple de cerfs qui font un de ces boucans

Nous sommes une humanité à part entière
Nous sommes des millions à rêver
D’un monde où les inégalités ne sont plus
D’un monde où la nature reprend le dessus
D’un monde où le savoir est pour chacun.e
Une opportunité pour grandir dans notre être et non plus une course vers la fortune.

A.B.

Les Petits Veganne – Spécialités Végétales Artisanales


 

Je partage un message en même temps que vous faire décrire des fromages végétaux.

Bonjour à tous, nous avons grandement besoin de vous !

Pour répondre à la demande de plus en plus croissante de nos produits, nous avons le projet de développer notre entreprise. 
Pour nous aider dans cette belle aventure, nous avons décidé de participer à un concours lancé par la Fabrique AVIVA, afin d’obtenir une précieuse aide financière.

Pour cela, le projet doit être utile, innovant et justifier d’un modèle économique viable. Notre entreprise a déjà été présélectionnée dans ce concours.

Nous avons toutes les chances de notre côté pour faire partie des finalistes car nous répondons à différents critères & enjeux de société tel que:

– Soutenir et créer de l’emploi, notamment pour les personnes en difficulté d’insertion professionnelle (senior, handicapé etc…) et proposer des formations dans un domaine innovant sécurisant l’avenir de nos enfants.
– Renforcer le lien social et la valorisation humaine au sein d’une entreprise.
– Agir pour une santé durable, protéger et respecter l’environnement.

De plus, notre projet soutient directement la cause animale, en proposant une gamme d’alimentation végétalienne.

Pour soutenir notre entreprise, rien de plus simple ! Il suffit de vous inscrire et de voter en cliquant sur le lien ci-dessous. Vous avez jusqu’au 10 Avril 2018. (Quelques secondes suffisent, et c’est sans engagement). Vous aurez la possibilité d’attribuer jusqu’à 10 votes à notre projet.

Nous avons à cœur de vous remercier pour votre soutien et souhaitons vous faire bénéficier de remises sur toutes nos Spécialités Végétales BIO dans notre boutique en ligne.

La remise sera effective après cloturation du concours AVIVA et sera définit en fonction du nombre de votes. Elle sera valable tout au long du mois de Mai 2018 🙂

– 5000 votes (500 personnes votantes) = 5 % de remise
– 10 000 votes (1000 personnes votantes) = 8% de remise
– 15 000 votes (1500 personnes votantes) = 12% de remise
– 20 000 votes (2000 personnes votantes) = 15% de remise
– 30 000 votes (3000 personnes votantes) = 18% de remise
– 40 000 votes (4000 personnes votantes) = 20% de remise
– 50 000 votes (5000 personnes votantes) = 25% de remise

De plus, des lots seront à gagner par tirage au sort parmi les personnes votantes qui auront partagé cette publication !

Ils vous seront présentés prochainement sur notre page Facebook !

Nous remercions sincèrement toutes les personnes qui prendront quelques minutes pour soutenir notre projet 🙂

Anne & Yannick fondateurs des Petits Veganne.

https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-70

https://www.facebook.com/lespetitsveganne/

Escargots écrasés, une astuce pour les sauver !


Je suis partie d’un site qu’une personne a fait connaître pour rédiger ce petit article.

https://www.soigner-son-animal.com/a_vos_soins-226-escargots_eecrasees_une_astuce_pour_les_sauver_.html

Pendant que des personnes veulent les manger, d’autres personnes veulent les sauver.

Un escargot écrasé avec sa coquille en mauvaise état peut-être sauvé.

La technique de la coquille d’oeuf qui n’a rien de végan peut-être remplacé (confirmé par l’auteur de l’article) par du carbonate de calcium. Ce qui donne :

 

– Installez l’escargot dans une « boîte d’hospitalisation », avec feuille de salade.

– Mélangez quelques grammes de poudre de carbonate de calcium à de la farine de blé.

– Disposez le mélange dans une coupelle pour que l’escargot le mange ou saupoudrez autour de l’animal si ce dernier est vraiment très abîmé et trop faible pour y accéder.

On trouve le carbonate de calcium en magasin sous le nom « blanc de Meudon » (dont en magasin bio) ou sur Aroma-Zone : https://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/carbonate-de-calcium-aroma-zone

Animaux tués sur les routes, œufs abandonnés, faire les poubelles


On me demande souvent s’il est « végan » de manger les « animaux tués sur les routes », les œufs abandonnés par les poules qu’on a comme compagnonnes, ou des produits d’origine animale trouvés dans les poubelles.

Ma réponse est courte : non.

La suite ici : http://fr.abolitionistapproach.com/2012/07/14/animaux-tues-sur-les-routes-oeufs-abandonnes-faire-les-poubelles/

Une remise en question de nos croyances