Les Petits Veganne – Spécialités Végétales Artisanales


 

Je partage un message en même temps que vous faire décrire des fromages végétaux.

Bonjour à tous, nous avons grandement besoin de vous !

Pour répondre à la demande de plus en plus croissante de nos produits, nous avons le projet de développer notre entreprise. 
Pour nous aider dans cette belle aventure, nous avons décidé de participer à un concours lancé par la Fabrique AVIVA, afin d’obtenir une précieuse aide financière.

Pour cela, le projet doit être utile, innovant et justifier d’un modèle économique viable. Notre entreprise a déjà été présélectionnée dans ce concours.

Nous avons toutes les chances de notre côté pour faire partie des finalistes car nous répondons à différents critères & enjeux de société tel que:

– Soutenir et créer de l’emploi, notamment pour les personnes en difficulté d’insertion professionnelle (senior, handicapé etc…) et proposer des formations dans un domaine innovant sécurisant l’avenir de nos enfants.
– Renforcer le lien social et la valorisation humaine au sein d’une entreprise.
– Agir pour une santé durable, protéger et respecter l’environnement.

De plus, notre projet soutient directement la cause animale, en proposant une gamme d’alimentation végétalienne.

Pour soutenir notre entreprise, rien de plus simple ! Il suffit de vous inscrire et de voter en cliquant sur le lien ci-dessous. Vous avez jusqu’au 10 Avril 2018. (Quelques secondes suffisent, et c’est sans engagement). Vous aurez la possibilité d’attribuer jusqu’à 10 votes à notre projet.

Nous avons à cœur de vous remercier pour votre soutien et souhaitons vous faire bénéficier de remises sur toutes nos Spécialités Végétales BIO dans notre boutique en ligne.

La remise sera effective après cloturation du concours AVIVA et sera définit en fonction du nombre de votes. Elle sera valable tout au long du mois de Mai 2018 🙂

– 5000 votes (500 personnes votantes) = 5 % de remise
– 10 000 votes (1000 personnes votantes) = 8% de remise
– 15 000 votes (1500 personnes votantes) = 12% de remise
– 20 000 votes (2000 personnes votantes) = 15% de remise
– 30 000 votes (3000 personnes votantes) = 18% de remise
– 40 000 votes (4000 personnes votantes) = 20% de remise
– 50 000 votes (5000 personnes votantes) = 25% de remise

De plus, des lots seront à gagner par tirage au sort parmi les personnes votantes qui auront partagé cette publication !

Ils vous seront présentés prochainement sur notre page Facebook !

Nous remercions sincèrement toutes les personnes qui prendront quelques minutes pour soutenir notre projet 🙂

Anne & Yannick fondateurs des Petits Veganne.

https://lafabrique-france.aviva.com/voting/projet/vue/30-70

https://www.facebook.com/lespetitsveganne/

Publicités

Escargots écrasés, une astuce pour les sauver !


Je suis partie d’un site qu’une personne a fait connaître pour rédiger ce petit article.

https://www.soigner-son-animal.com/a_vos_soins-226-escargots_eecrasees_une_astuce_pour_les_sauver_.html

Pendant que des personnes veulent les manger, d’autres personnes veulent les sauver.

Un escargot écrasé avec sa coquille en mauvaise état peut-être sauvé.

La technique de la coquille d’oeuf qui n’a rien de végan peut-être remplacé (confirmé par l’auteur de l’article) par du carbonate de calcium. Ce qui donne :

 

– Installez l’escargot dans une « boîte d’hospitalisation », avec feuille de salade.

– Mélangez quelques grammes de poudre de carbonate de calcium à de la farine de blé.

– Disposez le mélange dans une coupelle pour que l’escargot le mange ou saupoudrez autour de l’animal si ce dernier est vraiment très abîmé et trop faible pour y accéder.

On trouve le carbonate de calcium en magasin sous le nom « blanc de Meudon » (dont en magasin bio) ou sur Aroma-Zone : https://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/carbonate-de-calcium-aroma-zone

Animaux tués sur les routes, œufs abandonnés, faire les poubelles


On me demande souvent s’il est « végan » de manger les « animaux tués sur les routes », les œufs abandonnés par les poules qu’on a comme compagnonnes, ou des produits d’origine animale trouvés dans les poubelles.

Ma réponse est courte : non.

La suite ici : http://fr.abolitionistapproach.com/2012/07/14/animaux-tues-sur-les-routes-oeufs-abandonnes-faire-les-poubelles/

Pourquoi donner des arguments santé dessert l’abolition de l’exploitation animale ?


1) On adopte un point de vue anthropocentrique.
Les interêts des êtres humains sont mis en avant dans une approche santé.
On invisibilise ainsi la plupart des victimes.
Faire la promotion de la santé quand une personne se fout des animaux, c’est comme lui dire que manger des humains, c’est mauvais pour la santé. Les droits des humains ne sont pourtant pas considérés.
2) Un parallèle par l’absurde
Inversement, on pourrait aussi proposer de manger des humains parce que c’est bon pour la santé. Et heureusement, cet acte n’aura pas lieu parce qu’il a été décidé de respecter les humains pour leur sentience.
Que ce soit dans l’un ou l’autre sens, on voit ainsi que la santé n’est pas en lien avec une question éthique.

Bien sûr, des personnes diront que les humains c’est notre espèce et c’est pour cette raison qu’on ne se le permet pas. Imaginons alors une espèce extraterrestre qui pourrait débarquer et décider qu’elle est supérieure à la notre. Sous ce prétexte, elle serait dans son bon droit de nous oppresser et nous faire subir des injustices. Est-ce pour autant acceptable ? Non.
(Merci Seb pour ton parallèle par l’absurde ^^)

3) Une population spécifique ciblée.

Les personnes omnivores qui se trouvent en bonne santé ne vont pas devenir véganes si on leur parle de santé. Alors que l’argument pour les animaux les concerne quelque soit le contexte, il est universel.

4) Respecter sa santé autrement que par le végétalisme

Des personnes peuvent être attirées par d’autres régimes qui promettent le même genre de bénéfices, il y a des alternatives. Alors qu’au niveau éthique, il n’y a pas d’alternative pour respecter les animaux.

4) Consommer moins de produits animaux est bon pour la santé

L’idée commune affichée est que consommer moins de produits animaux est meilleur pour la santé. Il n’est donc pas indispensable d’avoir une alimentation 100 % végétale. On peut envisager des écarts sur le plan santé. Ces écarts, par contre, les animaux le payeront fort.

5) Des pratiques occultées

Le véganisme n’est pas un régime alimentaire, c’est un engagement politique en faveur de l’abolition de l’exploitation animale.

Ainsi, l’argument santé ne prend pas en compte d’autres aspects de l’exploitation animale : produits testés sur animaux, cirques, zoos, chasse…
Il ne remet aucunement en cause le statut de propriété de l’animal, ni la domestication animale.

6) Finalement, la vraie direction qu’on veut donner à l’argument santé

On n’est pas végan.e pour sa santé. On est végan.e pour la santé physique et psychologique des animaux.